« Si j’étais une femme… » Marc Vossen

Créateur de stations de radio en Belgique depuis 1980 dont Contact, FM Le Soir, Nostalgie, Chérie, Bruxelles Capitale, Marc Vossen vit ses rêves.Il dirige des médias où il a toujours essayé de transmettre des ondes positives. Aujourd'hui, il est CEO de NGroup (Nostalgie, NRJ, Cherie, NRJ Hits TV) et ces vagues positives l'ont amené à mettre en place un journalisme constructif. Découvre notre interview exclusive "Si j'étais une femme".

C’est une personnalité du paysage médiatique belge. CEO de NRJ Group (qui regroupe les radios NRJ, Nostalgie et Chérie), Marc Vossen est un homme inspirant et charismatique dont chacun des mots est une mélodie. Pour lui qui a vécu avec une femme et 4 filles à la maison, répondre à cette interview sera-t-il plus facile ?

Propos recueillis par Florence Blaimont. Photo : Marc Vossen

Qu’auriez-vous fait différemment en tant que femme ?

« Rien! J’aurais fait la même chose que ce que j’ai fait en tant qu’homme, c’est-à-dire « balancer des ondes positives »…  (ce qu’il fait très bien, puisque c’est pas moins d’un million de personnes en Belgique qui écoutent les ondes des radios qu’il dirige, ndlr)

Quelles femmes vous inspirent ?

« Une en particulier, Malala Yousafzai, cette jeune Pakistanaise qui, à 15 ans, se rebelle contre les talibans et milite pour que chaque femme ait droit à l’éducation. Elle a osé affronter les talibans, s’est fait tirer dessus, a été atteinte d’une balle dans la tête, s’en est sortie après 4 mois, plus vive que jamais… Un exemple qui montre qu’à n’importe quel âge on peut tout affronter grâce à ses convictions. Bravo à elle, je trouve cela dingue! »

Si vous étiez une femme célèbre ?

« Je serais Oprah Winfrey, une femme de média très inspirante et inspirée, qui a fait de la radio, mène rondement ses interviews, qui a un magazine, une boite de production et une émission télé. Elle a su transcender les blessures de son enfance douloureuse. C’est la femme de couleur noire la plus riche et la plus célèbre du monde. »

Quelle est la femme qui vous a le plus influencé ?

« Celle qui m’a fait naître, maman, elle m’a donné son optimisme, ses éclats de rire, son amour des mots, elle m’a donné énormément confiance en moi, car je voyais dans ses yeux briller une certaine admiration, que je lui rendais, bien sûr ! Elle a été mon guide…

Elle m’appelait « Boum », comme la chanson de Charles Trenet « boum, quand votre cœur fait boum », parce que j’étais maladroit, que je tombais et que cela faisait boum. Mais aussi pour l’amour que cette chanson exprime. »

Quel est le côté « Yin » le plus développé en vous ?

« Ma coquetterie! Et aussi la bienveillance. J’aime être un leader collaboratif et prêter de l’attention aux autres. »

Retrouve d’autres interviews d’hommes extraordinaires dans notre rubrique « Si j’étais une femme ».
Le livre de Marc Vossen et Valérie Malisse est disponible sur Amazon ici