Entrepreneuriat féminin : Le baromètre 2019

Découvre le nouveau baromètre sur l'entrepreneuriat féminin en Belgique ! Réalisé par Women in Business, ce baromètre est une référence pour les femmes indépendantes. Notre résumé dans cet article.

Comme chaque année la plateforme belge Women in Business, nous livre son baromètre sur l’entrepreneuriat féminin bruxellois. Women in business soutient toutes les femmes autant celles qui veulent lancer un projet à côté de leur travail, que celles qui veulent juste de l’information ou qui se sont déjà lancées et qui ont besoin d’un accompagnement spécifique. Soutenue par la région bruxelloise, la plateforme Women in business est à même de soutenir au mieux l’entrepreneuriat féminin. Son baromètre est une des références les plus importantes du marché chaque année.

 

Entrepreneuriat féminin, les femmes de plus en plus actives

À Bruxelles, le pourcentage de femmes actives (52.4%) , celles qui travaillent, ne cesse d’augmenter chaque année, et ce dans tous les domaines confondus. Néanmoins Bruxelles reste à la traine derrière la région wallonne (54.4%)  et flamande (65.9%). On remarque aussi qu’il y a plus d’hommes que de femmes qui travaillent, mais cet écart diminue d’année en année.

entrepreneuriat feminin belgique bruxelles

Les indépendantes à Bruxelles

Les indépendantes (à titre principal) sont plus nombreuses dans la région Bruxelles que les autres régions. Elles représentent jusqu’à 28,4% des indépendants sur cette région. Le taux de croissance des indépendants hommes, est aussi plus élevé à Bruxelles que dans les autres régions.

On peut en déduire que Bruxelles est vraiment la région qui comprend le plus d’indépendants à titre principal. En 10 ans on remarque une augmentation de 30% des femmes sous le statut d’indépendante principale. L’entrepreneuriat féminin est vraiment porteur à Bruxelles.

Pour ce qui est du statut d’indépendante complémentaire, le nombre a doublé lors de ces 10 dernières années avec une accentuation encore plus forte ces 5 dernières années. Il apparaît qu’énormément de ces indépendantes complémentaires en Belgique touchent moins de 5000€ par an.

entrepreneuriat feminin belgique bruxelles

Qui sont les indépendantes Bruxelloises ?

Les indépendantes de Bruxelles sont principalement (2 sur 3) des femmes avec un niveau d’éducation élevé (bac ou master).

Elles sont jeunes , 57,3% ont moins de 35 ans. On en déduit facilement que ce sont de jeunes femmes qui se lancent peu de temps après leurs études ,voir même à la sortie de l’école et qui sont très attirées par l’indépendance.

Les secteurs d’activités choisis par les indépendantes bruxelloises sont variés, mais sont majoritairement une profession libérale ou intellectuelle (50%) , puis dans le commerce, le divertissement, l’horeca, etc.

entrepreneuriat feminin belgique bruxelles

 

Les femmes en entreprise

Le taux d’activité entrepreneurial progresse doucement en Belgique et en Europe. Ce qui place la Belgique vers le milieu du classement de l’Europe. Auparavant nous étions derniers !

Dans les conseils d’administration, la représentation des femmes augmente un peu (1 point entre 2013 et 2019), elles restent néanmoins peu présentes dans les hauts postes et surtout à Bruxelles. Cet écart est d’autant plus présent lorsque l’entreprise est grande. Il se réduit cependant ces dernières années.

Ces femmes sont surtout présentes dans les secteurs de la santé , des sciences sociales, de l’enseignement, de l’art, des services ..

Depuis quelques années leur place dans le conseil d’administration a fortement augmenté (+92% sur les 5 dernières années) et ce surement dû à la loi relative au quota de genre de 2011.

 

entrepreneuriat feminin belgique bruxelles

 

La place de la femme toujours plus forte

Les femmes sont de plus en plus présentes dans l’entrepreneuriat. Malgré le fait que le baromètre de Women in Business , se concentre surtout sur la région Bruxelloise, on peut en tirer quelques conclusions au niveau belge et même européen.

La femme cherche à devenir indépendante, même si elle ne gagne pas beaucoup , elle se lance quand même dans l’entrepreneuriat féminin, ne serait-ce qu’à titre complémentaire.

On remarque aussi une tendance très jeune, la majorité des nouvelles indépendantes ont moins de 35 ans. Une nouvelle génération qui a soif d’entreprendre, et ce dans tous les secteurs. Tu peux consulter l’intégralité du baromètre sur le site de Women in business .

Tu es intéressée par l’entrepreneuriat ? Chez WoWo Community nous accueillons tout le monde aussi bien les lanceuses de projet que les personnes qui ont déjà lancé leur entreprise. Pour plus d’information consulte notre site et contacte Florence pour plus d’information : florence@wowocommunity.com .