Comment devenir entrepreneure de ton propre bonheur

Comment devenir entrepreneure de ton propre bonheur ? Comment et pourquoi développer ton idée ? Quoi faire pour trouver ta voie ? Nous te livrons quelques pistes dans cet article .

Chez WoWo, on adore les Ted Talk et on en a encore regardé un très motivant d’une jeune entrepreneure qui nous a inspiré cet article. Tu l’as surement lu dans notre dernier article sur l’entrepreneuriat féminin en Belgique, mais un bon nombre des nouvelles entrepreneures sont des jeunes de moins de 30 ans et la jeune femme de cette vidéo les représente totalement.  Cet article s’adresse autant à elles, qu’à toutes personnes qui a envie de changer de voie et de devenir une meilleure version d’elle-même. Comment devenir l’entrepreneure de ton propre bonheur, tu le découvriras ci-dessous.

T’es tu déjà demandé quel est le métier qui est fait pour toi ?

Que ça soit pendant ton enfance, ton adolescence , dans ta vie de jeune adulte, aux études ou dans la vie active, t’es-tu déjà demandée quel métier était fait pour toi ?

Quand tu es petite, souvent tu as un métier qui te plait plus qu’un autre. Par exemple, tu as peut être voulu être médecin, vétérinaire, astronaute, professeure, etc. Plus le temps passe, plus tu évolues dans tes études, plus tu ressens cette pression de trouver ta voie. D’essayer de trouver un chemin qui à la fois te plaît,  est rentable et dans lequel tu trouveras un emploi.

Toutes, à un moment ou l’autre de nos études nous nous sommes déjà posées des questions sur notre avenir professionnel.

Il est cependant difficile de se projeter, et ce à n’importe quel âge. Ou seras-tu dans 10 ans ? Seul l’avenir te le dira … mais rien ne t’empêche de l’aiguiller vers une voie qui te plait.

Tu n’es pas seule

A un moment de ta vie, que ça soit pendant tes études ou bien plus tard après des années de dur labeur dans une entreprise, beaucoup de gens ont envie de tout arrêter , de tout changer, de passer à autre chose.

Selon une étude de l’IPAP en France, cette envie est présente chez 1 français sur 2. Tout le monde ou presque, à un moment de sa vie, a envie de changer de cap.

Concession et conciliation pour un avenir meilleur

Il est compliqué de construire une vie qui tourne autour de nos aspirations personnelles quand ni l’école ni le professionnel ne nous permettent de nous développer pleinement, à tous les niveaux.

A l’école, on a du mal à trouver un sens à ce que l’ont fait et ainsi à se projeter dans son futur métier. Quand on commence à travailler, souvent on le fait, car c’est un besoin vital plus que par plaisir.  On le fait, car c’est la suite logique… Beaucoup font d’ailleurs des métiers alimentaires, et ce parfois tout au long  de leur vie.

Pourtant il n’est pas impossible de concilier ses aspirations personnelles et professionnelles au coeur de ta vie.

Réfléchi, qu’est-ce que tu as toujours voulu faire ? Dans quoi te sens-tu épanouie ?

Trouver sa vocation

La vocation, ça peut te tomber dessus à n’importe quel moment de ta vie.

Un jour tu trouves ta vocation, ton envie suprême, ton idéal.  Celle qui te permettra de concilier différents enjeux : financiers ( qui te rapportent de l’argent), affectif (que tu aimes), talents ( pour lesquels tu es douée) et sociétaux (qui répondent aux besoins du monde).

Beaucoup de femmes la cherchent, cette bonne idée qui te rendra heureuse. Certaines vont même la créer elles-mêmes. Elles vont la transformer en opportunité professionnelle. Trouver sa voie c’est bien, mais la construire c’est encore mieux ! C’est comme cela que tu deviendras entrepreneure de ton propre bonheur.

Comment trouver ton projet professionnel ?

Pour devenir entrepreneure de ton propre bonheur, tu dois trouver une idée mais aussi la tester et la mettre en pratique, voici quelques pistes pour t’aider dans ton développement.

Ose prendre la première marche même quand tu ne vois pas la seconde.

Un projet se construit étape par étape. Lorsque tu crées ton projet, tu te retrouves devant un escalier, ou chaque marche représente une étape à franchir sans forcément connaitre la marche suivante.

N’hésite pas à te positionner très tôt, à pousser tes enfants à le faire. Par exemple au moment du choix de leurs études supérieures.

Ou même pour toi qui nous lit et qui a peut être la trentaine, la quarantaine, la cinquantaine et plus. Pourquoi ne pas te lancer dans de nouveaux apprentissages ? Les études existent certes… mais aussi de nombreuses formations pour tous les âges.

D’ailleurs chez WoWo nous offrons régulièrement gratuitement à nos membres d’innombrables workshops sur des thèmes divers. Peut-être que c’est via eux que tu trouveras ta vocation…

Il n’est pas rare de reprendre ses études bien longtemps après les avoir finies, certes ce n’est pas toujours facile, mais c’est faisable , tout est faisable !

 

Le bénévolat

Un autre moyen de tester un autre secteur qui t’intéresse c’est le bénévolat. Ça ne te prendra qu’une heure ou deux par semaine (ou plus si tu le veux) , mais tout dépend du temps que tu as à investir pour tes activités bénévoles.

Trouve un domaine qui te plait, renseigne-toi, peut être qu’ils prennent des bénévoles pour certaines activités. Tester, mais aussi s’y investir te permettra de voir si ça te convient réellement avant de te lancer dans la création de ton propre projet.

Le bénévolat, c’est donner sans rien n’attendre en retour. En observant le bien qu’on fait à travers lui, c’est quelque chose de très important pour son développement personnel.

Les stages

Alors oui, ce n’est pas toujours facile quand on travaille mais faisable pour certaines personnes.

Par exemple pour les personnes inoccupés ou en reconversion professionnelles. Ou même en tant qu’étudiante.

Parfois c’est même possible d’en faire lorsqu’on est plus âgée, mais inscrite en promotion sociale ou à l’Ifapme.

En étant au chômage, il y a de nombreuses facilités mises en place par le Forem ou Actiris pour donner un accès aux stages pour les personnes sans emploi. C’est un temps mort qui peut te permettre lui aussi de tester différentes choses pour trouver ton chemin.

Sortir de sa zone de confort et devenir entrepreneure de ton propre bonheur

Quand tu auras trouvé ton idée, lance-toi. N’attends pas, car plus tu vas t’attendre, plus tu risques de reporter à demain.

Tu peux peut-être commencer par te lancer en parallèle de ton travail, sur ton temps libre, même si tu ne sais dégager que quelques heures.  Laisse-toi porter et ressentir si ça te plait. A toi de juger quel temps tu peux accorder à ton projet. Mais aussi son budget.  Aie confiance en toi et en ton avenir, si tu crois en lui il se montrera bienveillant en retour.

A toi de créer une dynamique de changement, agréable pour toi, mais aussi pour le monde.

Devenir entrepreneure de ton propre bonheur, c’est aussi changer la société à ton échelle avec ton projet et ça c’est inestimable.

Comment devenir entrepreneure de ton propre bonheur